La piste jihadiste se confirme après le massacre de Solhan au Burkina Faso

Près de 72 heures après le massacre de Solhan dans l'est du Burkina Faso, aucune revendication n'a encore été diffusée. Mais deux groupes jihadistes opèrent dans la zone. Il s'agit de Llorganisation État islamique au Grand Sahara (EIGS) qui en avait été chassée au cours de l'année 2020 par le Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM, affilié à al-Qaïda) à l'issue d'intenses combats.

Burkina Faso military.

Focus Sur

Suivez AllAfrica

A La Une: Burkina Faso

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X