Génocide en Namibie - Berlin rejette les demandes de réparations

Lors des questions d'actualité au Bundestag, le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas a opposé une fin de non-recevoir aux demandes de réparations formulées par des responsables namibiens. « L'accord trouvé se fait sur une base exclusivement volontaire et il n'y aucun fondement légal au paiement. Il n'est donc pas comparable à des réparations », a-t-il déclaré.

Des dizaines de milliers de Namibiens, principalement les Namas et les Ovahereros, ont été tués dans ce qu'on appelle le premier génocide du 20e siècle. Les troupes allemandes ont massacré et déplacé des dizaines de milliers de Namibiens entre 1904-1908.

Focus Sur

Suivez AllAfrica

A La Une: Conflit, Paix et Sécurité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X