Les habitants du Tigré dans la crainte permanente des soldats érythréens

L'Éthiopie a voté pour ses premières élections législatives depuis 2018 lundi 21 juin. Néanmoins le scrutin ne s'est pas tenu dans un cinquième des bureaux de vote, notamment au Tigré. La province du Nord subit un conflit entre l'ancien pouvoir local et le pouvoir fédéral, aidé par l'armée érythréenne. Les soldats d'Asmara sont accusés de multiples crimes contre les civils et leur présence inspire désormais la terreur.

Des ambulances transportant des blessés victimes de bombardements aériens

Focus Sur

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X