Le « Gouvernement du Tigré » pose ses conditions pour un cessez-le-feu

En Éthiopie, après avoir reconquis une bonne partie du territoire perdu pendant la guerre, les Forces de défense du Tigré ont posé dimanche sept conditions à l'acceptation du cessez-le-feu décrété par Addis Abeba. Dans un long communiqué signé par le « Gouvernement du Tigré », la rébellion dit accepter « en principe » ce que l'ONU et de nombreuses chancelleries étrangères lui ont demandé ces derniers jours.

Le PAM a repris ses opérations dans la région du Tigré en Ethiopie.

Focus Sur

Suivez AllAfrica

A La Une: Conflit, Paix et Sécurité

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X