Les femmes et les enfants déplacés victimes de la Covid-19 en Afrique

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés déplore sur cette nouvelle plateforme que "dix-huit mois après le début de la crise, il est clair que la pandémie de Covid-19 a réduit à néant des années d'avancées progressives en matière d'égalité femmes-hommes et de protection des enfants". Or 70% des personnes déplacées à travers le monde sont des femmes et des enfants.

(Photo d'archives) - Une femme et son bébé qui ont fui leur maison dans le nord du Mozambique en novembre 2020 vivent désormais dans un camp pour personnes déplacées.

Focus Sur

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X