Vers l'extradition de François Compaoré au Burkina Faso

Le lundi 12 juillet 2021, le frère cadet de l'ex-président Blaise Compaoré était devant le Conseil d'Etat à Paris. Séance au cours de laquelle, la plus haute juridiction de l'ordre administratif devait examiner le décret d'extradition de celui qu'on appelait le « petit président », inculpé d'« incitation à assassinat » dans l'affaire Norbert Zongo. Cette audience consistait essentiellement à répondre à deux questions dont dépend l'avenir judiciaire de François Compaoré.

17ème anniversaire de l’assassinat du journaliste Norbert ZONGO

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X