11 civils et 15 militaires tués dans une attaque terroriste au Burkina Faso

Dans un communiqué de presse de l'armée signé par le ministre délégué à la défense, le col major, Aimé Barthelemy Simporé , indique qu'aux environs de 12 heures ce jeudi 4 août 2021, des populations de Dambam, Gudba, Tokambangou, localités situées environ 11 km de Markoye dans la province de l'Oudalan, proches de la frontière du Niger ont été la cible d'une attaque de groupes armes terroristes ayant entrainé la mort de 11 civils, du bétail emporté et des concessions incendiées.

Des militaires burkinabe

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X