L'opposant Joël Aïvo reste en prison au Bénin

Au Bénin, la commission d'instruction de la CRIET a repris en main hier jeudi, le dossier de l'opposant Joël Aïvo, conformément à la requête du Ministère public formulée le 15 juillet à l'ouverture de son procès. Elle inculpe l'opposant pour atteinte à la sûreté et blanchiment, et le juge des libertés a ordonné le maintien en détention de Joël Aïvo, à la surprise et à la déception de ses proches et avocats.

Joël Aïvo, professeur de droit constitutionnel au Bénin et opposant, a été arrêté le 15 avril dernier et inculpé de «blanchiment et atteinte à la sûreté».

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X