Inquiétude après les attaques dans quatre villages du cercle d'Asongo

Selon un dernier bilan officiel, 51 civils ont perdu la vie lors de l'attaque de quatre villages du cercle d'Asongo au nord-est du Mali. L'État islamique dans le grand Sahara, le principal groupe terroriste qui opère dans la zone est fortement soupçonné d'être l'auteur de ces massacres. De nombreux militaires maliens et onusiens se sont rendus sur place pour sécuriser et « ratisser » la région. Mais à Bamako, l'angoisse est perceptible pour les familles de victimes.

Un convoi de Casques bleus sur une route vers Gao, dans le nord-est du Mali.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X