Sanctions des EU contre un général érythréen accusé d'exactions au Tigré

Les États-Unis ont annoncé ce lundi 23 août des sanctions contre un haut responsable militaire érythréen, le général Filipos Woldeyohannes. Il est accusé par Washington d'exactions attribuées aux forces érythréennes dans le conflit au Tigré. Ces dernières sont intervenues dès le début du conflit dans cette province éthiopienne pour soutenir Addis-Abeba contre les rebelles du TPLF.

Aide humanitaire au Tigré, en Ethiopie

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X