Tchad - Un retour de présumés ex-rebelles qui ne convainc pas

Ils sont une vingtaine d'opposants se présentant comme des anciens membres de la rébellion de l'Union des forces de la résistance (UFR). Ils ont regagné ce mardi (24.08.2021) N'Djamena, la capitale tchadienne. Selon eux, ce retour est rendu possible par la politique de la main tendue des autorités de la transition militaire. Or pour la direction de l'UFR, ces Tchadiens ne font plus partie de leur rang depuis longtemps.

 

Vue aérienne de la capitale tchadienne, Ndjamena

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X