La Cédéao suspend la Guinée de ses instances suite au coup d'État

La situation en Guinée est examinée ce mercredi par les chefs d'État de la Cédéao réunis en sommet extraordinaire virtuel, 72 heures après le coup d'État qui a renversé le président Alpha Condé à Conakry et des sanctions ont été annoncées. Le pays est suspendue des instances de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest. L'organisation régionale exige également la libération immédiate du président Alpha Condé et elle a décidé d'envoyer, dès demain jeudi, une délégation de haut rang en Guinée.

Sommet des chefs d'Etats et de Gouvernements de la CEDEAO (Photo d'archives)

Focus Sur

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X