La CEDEAO exige la tenue des élections dans six mois en Guinée

Les chefs d'Etat et de Gouvernement de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) ont réitéré leur ferme condamnation du coup du 5 septembre 2021 en Guinée, réaffirmant ainsi son exigence pour la libération immédiate et sans condition du Président Alpha Condé. Les présidents de la Cedeao ont, entre autres exigences, demandé la tenue des élections présidentielles et législatives dans un délai de 6 mois pour la restauration de l'ordre constitutionnel.

Sommet extraordinaire de la Cédéao sur la Guinée, le jeudi 16 septembre 2021 à Accra, capitale du Ghana

Focus Sur

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X