Désignation du président de la Céni - Impatience et lassitude en RDC

Les confessions religieuses ne se sont toujours pas accordées sur le nom du futur président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Le délai leur accordé par le président de l'Assemblée nationale est dépassé largement. Catholiques et protestants font bloc contre la candidature de Denis Kadima présentée par l'Église kimbanguiste et soutenue par six confessions religieuses. La crise s'enlise et la situation agace davantage les Congolais.

 

Focus Sur

Le patron de l’église du réveil au Congo dépose au bureau du rapporteur de la Céni le nom du candidat choisi par six des huit confessions religieuses, à Kinshasa, le 30 juillet 2021. (image d'illustration)

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X