Le pouvoir accusé de rompre le cessez-le-feu en RCA

Dans le village natal de François Bozizé, les habitants dénoncent une campagne punitive menée par des mercenaires russes, alliés du gouvernement.

Alors que les violences n'ont toujours pas cessées en Centrafrique malgré un cessez le feu unilatéral annoncé par Bangui le 15 octobre dernier, la situation risque de compromettre les efforts de paix, selon la Coalition des Patriotes pour le Changement (CPC).

(archive) Journée de la paix à Bangui

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X