Khartoum paralysée par une grève générale

Au Soudan, l'appel à la grève générale lancé par les syndicats et les comités de résistance populaire après le coup d'État de lundi 25 octobre semble largement suivi. La capitale Khartoum était totalement à l'arrêt mardi et des manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes de province. Malgré les restrictions du réseau téléphonique, les partisans de la résistance passive commencent à s'organiser. Du côté des alliés des militaires, c'est le silence. Le Premier ministre Abdallah Hamdok a été ramené chez lui.

Khartoum, June 5, 2019

Focus Sur

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X