La justice ordonne le retour d'internet, après le coup d'Etat au Soudan

Cela fait 15 jours que le Soudan est quasiment coupé du monde. Après le coup d'État du 25 octobre, le général Abdel Fattah al-Burhan accuse les médias en ligne de faire la promotion de la révolte. Résultat, il suspend la connexion internet des téléphones et les foyers équipés d'un routeur subissent le même sort. Un groupe d'avocats ainsi que la Société soudanaise de protection des consommateurs ont porté l'affaire devant la justice et ont obtenu gain de cause mardi 9 novembre mais internet demeure inaccessible jusqu'à présent.

Une dame surfant sur internet.

Focus Sur

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X