Sommet des filles africaines - Agir pour la scolarisation des jeunes mamans

À l'occasion du troisième Sommet des filles africaines, qui se tiendra à Niamey, au Niger, du 16 au 18 novembre 2021, les dirigeants africains devraient donner la priorité à l'éducation des filles enceintes et des adolescentes mariées, a déclaré aujourd'hui Human Rights Watch. Les gouvernements participant au sommet devraient s'engager à renforcer les mesures déjà mises en place pour protéger le droit à l'éducation des filles.

 

Les filles sont encouragées à rester à l'école.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X