Les journalistes d'Al Jazeera expulsés de leur bureau à Tunis

Les violations arbitraires des droits s'accumulent depuis juillet. L'opposition et d'autres personnalités politiques ont été assignées à résidence et des hommes d'affaires interdits de voyager sans être officiellement l'objet d'une inculpation. Les détracteurs du président ont été déférés devant des tribunaux militaires pour y être poursuivis.

Le correspondant d'Al Jazeera à Tunis, Lotfi Hajji, filmé dans un jardin le 5 novembre 2021, dans le cadre d’un reportage de cette chaîne de télévision panarabe. Le 26 juillet 2021, le bureau d'Al Jazeera a été fermé par les autorités tunisiennes.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X