Le Soudan vit sa journée la plus meurtrière depuis le putsch

Ce mercredi 17 novembre, 14 manifestants ont été tués par balle lors de manifestations dans la banlieue nord de Khartoum contre le coup d'État militaire du général al-Burhan. De source médicale pro-démocratie, on déplore aussi des « dizaines de blessés », dont plusieurs « grièvement ». Les forces de sécurité assurent néanmoins ne pas tirer à balle réelle.

The coup in Sudan is sparking protests across the world. This one took place in London.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X