Réduction de la peine de prison du jihadiste malien Ahmad Al Faqi Al Mahdi

La sentence infligée par la Cour pénale internationale à Ahmed Al Mahdi a été réduite de deux ans. Le Malien avait été condamné à neuf ans de prison pour sa participation dans la destruction de neuf des Mausolées de Tombouctou lors de l'occupation du nord du Mali par les jihadistes d'Ansar Dine et d'Aqmi en 2012.

Focus Sur

A la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, Ahmad Al Faqi Al Mahdi a plaidé coupable de crime de guerre pour la destruction de monuments historiques et religieux de Tombouctou, au Mali.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X