Omicron - La RSA frappée par un "apartheid sanitaire" selon Ramaphosa

Cette quatrième vague qui frappe le pays est portée par le nouveau variant Omicron, détecté dans trois quarts des échantillons positifs analysés au mois de novembre. La grande majorité des nouveaux cas sont détectés dans la région de Johannesburg et Pretoria. S'il est encore trop tôt pour savoir quel sera l'impact d'Omicron sur les services de santé sud-africains, la flambée soudaine des cas prend de court l'Afrique du Sud, qui se retrouve "injustement" isolée.

Focus Sur

Une infirmière de l'hôpital de campagne spécial Covid-19 à Nasrec, Johannesburg, Afrique du Sud, met son EPI (photo d'archive)

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X