Il y a trois ans, les massacres de Yumbi en RDC

Il y a trois ans, plus de 500 personnes étaient tuées et des dizaines de milliers d'autres obligées de fuir à la suite de massacres commis contre les membres de l'ethnie banunu dans le territoire de Yumbi, en République démocratique du Congo.

A l'origine des violences : l'inhumation du chef coutumier Mantoma des Banunu, dans le centre du territoire de Yumbi, qui a provoqué la colère des Batende. Depuis, plusieurs ONG et la société civile réclamait justice. Une enquête a été menée, des arrestations ont eu lieu et un procès s'est ouvert mais des interrogations persistent.

Focus Sur

Kinshasa, mercredi 16 décembre 2020. Mémorial des disparus de Yumbi (Mai-Ndombe).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X