La Cour pénale spéciale de la RCA annonce la tenue de son premier procès

Obtenir justice pour de graves abus commis par le groupe armé 3R serait un pas important vers la fin de l'impunité

Le 17 décembre, la Cour pénale spéciale (CPS) de la République centrafricaine a annoncé sa décision de tenir son premier procès. Il s'agit-là d'un moment crucial dans les efforts déployés, dans un contexte difficile, afin d'obtenir justice pour des atrocités commises lors des plus récents conflits en République centrafricaine.

De gauche à droite : Sidiki Abass, Mahamat Al Khatim et Ali Darassa, tous des chefs de guerre en Centrafrique.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X