Corruption et crise anglophone dans le viseur du président camerounais

Dans son discours de fin d'année, le président Paul Biya a fait part de sa détermination à rechercher sans relâche les commanditaires des activités criminelles dans les deux régions anglophones en proie à une crise depuis 2016.

Ceux qui se rendent coupables de malversations financières ou d'enrichissement illicite vont rendre compte devant les juridictions compétentes. Le président Paul Biya l'a martelé sous un ton ferme, le 31 décembre dernier. Le Premier ministre, Joseph Dion Nguté, s'est dit réconforté par cette annonce.

President Paul Biya.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X