Loi sur la criminalisation des actes contre-nature irrecevable au Sénégal

La proposition de loi modifiant l'article 319 de la loi n° 65-60 du 21 juillet 1965 portant Code pénal visant à corser les sanctions pénales prévues pour les actes contre-nature a été rejetée mercredi par le bureau de l'Assemblée nationale. Pour les parlementaires, le Sénégal et son Président Macky Sall s'opposent déjà à la légalisation de ces pratiques.

Focus Sur

Assemblée nationale du Sénégal

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X