Un militaire français tué dans une attaque au mortier à Gao

Un militaire français a été tué samedi au Mali dans une attaque au mortier du camp militaire de l'opération Barkhane à Gao, a annoncé l'Élysée dimanche. Un communiqué fait part de la " très vive émotion " du président Emmanuel Macron à l'annonce de la mort du brigadier Alexandre Martin, du 54e régiment d'artillerie de Hyères, et " confirme la détermination de la France à poursuivre la lutte contre le terrorisme dans la région, aux côtés de ses partenaires ".

A tweet by the French Chief of the Armed Forces.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X