Un 3ème membre du gouvernement libyen arrêté pour corruption en un mois

La décision a été prise dans le cadre d'une enquête pour présomption de corruption financière et administrative à l'encontre d'Ali Zenati, le ministre libyen de la Santé. L'indice de perception de la corruption de l'Organisation Transparency international pour l'année 2021, diffusé cette semaine, place la Libye au plus bas de l'échelle.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Mohamed bBzoum et le Premier Ministre libyen, SEM Abdel Hamid Dbeibah

Focus Sur

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X