Faux départ pour le premier procès de la Cour pénale spéciale en RCA

Un coup pour rien en Centrafrique. Sept ans après sa création, la Cour pénale spéciale, cette juridiction mixte composée de magistrats nationaux et internationaux chargée de juger les crimes les plus graves commis en RCA depuis 2003, devait tenir sa toute première audience ce mardi 19 avril 2022. Mais à peine l'audience ouverte, celle-ci a été reportée.

Le magistrat de la Cour pénale spéciale (CPS) Michel Landry Louanga, lors de la session inaugurale, le 22 octobre 2018.

Focus Sur

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X