Des réfugiés dénoncent des mauvais traitements et veulent partir de Tunisie

En Tunisie, des réfugiés et demandeurs d'asile observent un " sit-in " depuis quatre jours devant les locaux du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés dans la capitale Tunis. Venus d'Érythrée, du Soudan ou encore de la Libye voisine, ils dénoncent de mauvais traitements et souhaitent être relocalisés ailleurs qu'en Tunisie.

Le camp établi par le HCR à Remada, où sont abritées près de 1 000 personnes. Davantage de tentes sont montées pour répondre aux besoins en matière d’abri.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X