RSA - Ramaphosa reconnaît une "perte de confiance" chez les travailleurs

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a décidé de revenir dans son adresse hebdomadaire à la nation mardi 3 mai sur les événements du 1er mai. Alors qu'il devait s'adresser devant une petite foule de travailleurs rassemblés dans un stade de Rustenburg, au nord-ouest de Johannesburg, la scène a été envahie par un groupe en colère. Le président, qui a dû quitter les lieux, affirme désormais avoir " entendu " cette colère généralisée au sein du pays.

Président Cyril Ramaphosa

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X