Ethiopie - Entre Tigréens et Afars, le temps de la discorde

Après plus de trois mois d'occupation, les rebelles tigréens du TPLF se sont retirés d'une majeure partie de la région Afar. Avant de partir, ils ont vandalisé cette province pourtant voisine du Tigré. Des établissements publics, des hôpitaux, des maisons ont été saccagés, des individus exécutés ou violés. Les deux communautés étaient pourtant proches jusqu'il y à peu et dépendaient l'une de l'autre.

L'école primaire d'Erebti, en Éthiopie, bombardée et détruite pendant les affrontements entre les rebelles tigréens du TPLF et les miliciens de la région, le 4 mai 2022.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X