Le Somaliland, dossier épineux pour le nouveau président somalien

Après avoir nommé un envoyé spécial pour la sécheresse, le nouveau président somalien Hassan Cheikh Mohamoud a nommé mercredi un envoyé spécial pour la réconciliation avec l'Etat autoproclamé du Somaliland. Et cette fois encore, il a choisi l'un de ses rivaux malheureux à la présidentielle du 15 mai dernier, Cheikh Sharif Ahmed. Le Somaliland risque d'être un dossier épineux dans la région ces prochains mois, alors qu'une élection présidentielle y est prévue en novembre prochain et que les acteurs politiques ne parviennent pas à s'entendre sur ses modalités.

Le président somalien Hassan Cheikh Mohamoud

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X