Scandale autour du cambriolage du président Ramaphosa en RSA

Le scandale autour du président sud-africain prend de l'ampleur. Jeudi 9 juin, Cyril Ramaphosa a été violemment pris à partie par l'opposition, alors qu'il tentait de présenter le budget de l'État au Parlement.

Il a été interpellé au sujet des accusations selon lesquelles il aurait acheté le silence de cambrioleurs qui ont découvert l'équivalent de 3,8 millions d'euros en liquide dans l'une de ses propriétés.

Le président Cyril Ramaphosa à l'hôtel de ville du Cap, prononçant son 6e discours sur l'état de la nation

Suivez AllAfrica

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.