L'opposition burundaise autorisée à créer un groupe parlementaire

Au Burundi, le principal parti d'opposition, le Congrès national pour la liberté, le CNL dirigé par Agathon Rwasa, a obtenu hier soir l'autorisation de constituer officiellement un groupe parlementaire. Une avancée après deux mois de bras de fer avec le président de l'Assemblée nationale, souvent accusé de mener à la baguette la chambre basse du Parlement burundais.

Congrès National pour la Liberté du Burundi

  • Burundi:  Gitega enregistre des avancées multiformes

    Les Dépêches de Brazzaville, 15 Juin 2022

    Deux ans après l'élection de l'actuel président, Evariste Ndayishimiye, des observateurs disent que son pays connaît une ouverture certaine, notamment… Plus »

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X