Le FNDC veut manifester malgré l'interdiction des autorités guinéennes

Malgré l'interdiction des autorités, le Front National pour la défense de la Constitution, le FNDC, compte manifester ce jeudi dans la capitale Conakry. Les autorités craignent des troubles à l'ordre public et menacent de sanctions tous ceux qui comptent descendre dans les rues. Le FNDC estime que le pouvoir en place, après 10 mois de transition, ne respecte pas les droits et libertés.

Marche du FNDC : risque d'accrochage entre manifestants forces de l'ordre

Focus Sur

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X