Bamako augmente la pression sur les soldats étrangers

Au Mali, un ultimatum de 72 heures lancé à partir de mardi (02.08) par les autorités aéroportuaires à l'encontre des forces étrangères d'une base de la Sahel Aviation Services (SAS) expire dans la nuit de jeudi à vendredi.

Au Mali, un ultimatum de 72 heures lancé à partir de mardi (02.08) par les autorités aéroportuaires à l’encontre des forces étrangères d’une base de la Sahel Aviation Services (SAS) expire dans la nuit de jeudi à vendredi.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X