Le président burundais, Ndayishimiye révoque 40 magistrats

Le président burundais, Général-major Evariste Ndayishimiye, a révoqué de la magistrature 40 magistrats pour « corruption » et « mauvaise gestion ». D'après un décret présidentiel signé ce mercredi, 10 août, le président burundais Evariste Ndayishimiye a signalé avoir considéré « les dossiers personnels et administratifs des intéressés » et a pris « acte de la décision du Conseil supérieur de la Magistrature portant avis favorable à la révocation de certains magistrats ».

Le president burundais Evariste Ndayishimiye

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X