Abus de l'armée et restriction des libertés dénoncés par Tine au Mali

1 304 atteintes aux droits de l'Homme ont été enregistrées entre janvier et la fin du mois de juin, près de 50% de plus qu'au cours des six mois précédents. Mais l'expert onusien s'inquiète aussi des très nombreuses accusations d'exactions visant l'armée malienne et ses supplétifs russes, pourtant censés protéger la population :

Ménaka, dans le nord-est du Mali, est confrontée à l'insécurité en raison d'attaques par des groupes terroristes et d'autres groupes armés.

L'expert indépendant des Nations Unies sur le Mali, Alioune Tine

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X