Transplantation - Les demandes de greffes d'organes affluent à Madagascar

Les demandes de transplantation d'organes sont nombreuses. Le projet de greffe est cependant bloqué par l'inexistence d'un cadre juridique. La transplantation d'organe tarde à se concrétiser. Toujours aucune trace du cadre juridique de cet acte médical. Personne n'a de réponse précise sur son avancement. " Aucun projet de loi sur la greffe d'organe n'est arrivé à notre niveau, pour le moment. De plus, aucun membre du Parlement n'envisage de faire cette proposition ", indique Lova Herizo Rajaobelina, président de la Commission santé au sein de l'Assemblée nationale, avant-hier. " Le ministère de la Santé publique ne semble pas être pressé par ce projet de loi, selon notre constat ", avance une autre source.

Centre de transplantation de Andohatapenaka.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X