Le Nigeria perd sa place de premier producteur de pétrole d'Afrique

Le Nigeria a perdu sa place de premier producteur de pétrole d'Afrique au profit de l'Angola. Les autorités peinent à faire face au vol de pétrole le long des pipelines, un phénomène qui semble de plus en plus hors de contrôle.

La production pétrolière du Nigeria n'a cessé de baisser depuis 2020, et elle atteint désormais son plus bas depuis plus de 30 ans. Au mois d'août, la production pétrolière nationale s'élevait à seulement 972 000 barils par jour, soit 112 000 de moins qu'au mois de juillet.

Le pays le plus peuplé d'Afrique perd donc sa place de premier producteur du continent au profit de l'Angola.

Plates-formes pétrolières

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X