La Banque mondiale décrète l'urgence pour l'adaptation climatique au Sahel

« Urgence et actions ». Ce sont les mettre-mots du nouveau rapport que la Banque mondiale sur le climat et le développement pour les pays du G5 Sahel. Une manière pour inviter Etats, secteurs privés et communauté internationale à mettre la main à la poche, pour consacrer d'avantages de ressources   aux financements climats. Au risque de voir 13,5 millions de personnes supplémentaires plongées dans la pauvreté à l'horizon 2050 au Sahel.

Les agriculteurs dans la région du Sahel, y compris au Tchad (sur cette photo), ont du mal à cultiver.

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X