Après 15 jours de débrayage, la grève des magistrats tchadiens se durcit

Les magistrats tchadiens entament à partir de ce lundi une grève sèche et illimitée en protestation contre l'indifférence du gouvernement face à leurs revendications, après déjà deux semaines de grève. Les deux syndicats de la magistrature qui ont obtenu un accord de principe du président de transition pour l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail constatent que rien ne bouge au niveau administratif, malgré deux semaines de grève.

Les magistrats tchadiens en grève sèche pour revendiquer les meilleures conditions de travail, N’Djamena, Tchad, 11 septembre 2017. (VOA/André Kodmadjingar)

Suivez AllAfrica

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.