La défense s'explique à la reprise du procès du 28-Septembre en Guinée

La semaine dernière s'est ouvert en Guinée le procès du massacre du stade de Conakry, le 28 septembre 2009. Ce jour-là, une manifestation de l'opposition contre une candidature du chef de la junte de l'époque, Moussa Dadis Camara, avait été réprimée dans le sang. L'audience avait été renvoyé au 4 octobre. Ce sont les avocats de la défense qui ont été les premiers à prendre la parole.

Ouverture du procès du massacre du 28 septembre 2009.

En 2009, des centaines de personnes ont été tuées ou blessées et des centaines de femmes violées dans le stade du 28 septembre

Focus Sur

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.