La Cour des comptes libyenne épingle le gouvernement pour sa corruption

La plus haute autorité financière libyenne, la Cour des comptes, épingle le gouvernement sortant d'Abdel Hamid Dbeibah pour ses dépenses et ses "délits financiers". Dans son rapport de l'année 2021 publié mardi, la Cour des comptes indique que ce gouvernement a dépassé le plafond des dépenses qui lui était allouées et n'explique pas la plupart du temps comment l'argent public a été utilisé.

DO NOT USE THIS PIC - the page on Flicr says All rights reserved - renee Le chef du gouvernement libyen Abdel Hamid Dbeibah

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.