L'Initiative d'Accra, un forum sécuritaire à la croisée des chemins

Les dirigeants des pays membres de l'Initiative d'Accra sont réunis en sommet dans la capitale ghanéenne depuis ce mardi.

Discrètement lancée en 2017 par les pays du golfe de Guinée pour tenter d'endiguer la progression des groupes jihadistes vers le sud, l'Initiative d'Accra s'est depuis ouvert au Mali et au Niger et vient d'accueillir le Nigeria comme observateur. Les pays membres ont, semble-t-il, la volonté d'ouvrir cette initiative à des bailleurs internationaux.

Cela résulte certainement d'une prise de conscience que pour être plus efficace, l'initiative a besoin de moyens techniques supplémentaires et de financements extérieurs, avance une chercheuse sud-africaine.

Circulation à Accra, Ghana (photo d'archives).

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.