Le président comorien interpellé sur une affaire de harcèlement sexuel

Le monde des médias a été reçu au palais présidentiel lundi par Azali Assoumani pour la présentation des vœux du Nouvel An. La vice-présidente du Syndicat national des journalistes comoriens a, au nom de ses collègues, profité de l'occasion pour dénoncer le harcèlement sexuel que subissent certaines de ses collègues de l'Office de la radio et télévision des Comores (ORTC), la radio-télévision nationale.

Azali Assoumani, le président des Comores, à Paris le 5 décembre 2019.

Suivez AllAfrica

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.