La répression des Masaïs qui s'opposent aux expulsions forcées en Tanzanie

Réagissant aux informations faisant état de l'arrestation de 39 membres de la communauté masaï et du député Emmanuel Lekishon Shangai à Endulen, dans l'Aire de conservation du Ngorongoro, en Tanzanie, et de leur détention illégale dans des lieux non révélés et sans que ces personnes aient pu communiquer avec leurs avocats, le directeur régional pour l'Afrique australe et de l'Est à Amnesty International, Tigere Chagutah, a déclaré :

Les Massaïs du district de Ngorongoro, dans le nord de la Tanzanie, sont vulnérables au changement climatique. Le réchauffement de la planète a augmenté l'incidence de la sécheresse en Afrique de l'Est. Le phénomène El Niño de 2016 a été particulièrement dévastateur, avec une grave sécheresse suivie de pluies précoces d'une ampleur inattendue, ce qui a favorisé l'apparition de maladies humaines et animales.

Focus Sur

Suivez AllAfrica

AllAfrica publie environ 500 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.