Situation confuse après des tirs nourris dans la capitale bissau-guinéenne

L'état-major bissau-guinéen a dit ce 1er décembre 2023 détenir le chef de l'unité des forces de sécurité impliquée dans une nuit d'affrontements dans la capitale, et a assuré que l'armée contrôlait la situation.

En Guinée Bissau, l'armée annonce que la situation est « totalement sous contrôle », après l'arrestation du chef de la Garde nationale. Depuis cette nuit, cette unité, retranchée dans une caserne de Bissau, affrontait les Forces spéciales. Ces échanges de tirs faisaient suite à ce qui s'apparente à une tentative d'évasion de deux hautes personnalités de l'État soupçonnées de corruption.

Des soldats bordent les rues en Guinée Bissau. (archives)

Suivez AllAfrica

AllAfrica publie environ 400 articles par jour provenant de plus de 90 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.