Amnesty International dénonce la « répression brutale de l’opposition »

Author:
Radio Okapi
Publisher:
radioOkapi
Publication Date:
15 Septembre 2016
Tags:
Congo-Kinshasa, Conflict, Peace and Security, Governance

« L'État bafoue les droits aux libertés d'expression, d'association et de réunion pacifique des personnalités politiques de l'opposition et des militants en faveur de la démocratie, tout en expulsant des chercheurs étrangers et en menaçant de fermeture les organisations de défense des droits humains qui recensent ces violations », a déclaré, pour sa part, Sarah Jackson, directrice adjointe pour l'Afrique de l'Est, la Corne de l'Afrique et les Grands Lacs à Amnesty International.

Click above to play, or download this mp3

Suivez AllAfrica

  • Suivez AllAfrica sur Facebook
  • Suivez AllAfrica sur Twitter
  • Suivez AllAfrica sur Google Actualités
  • Suivez AllAfrica sur Linkedin
  • Inscrivez-vous gratuitement à notre bulletin d'information
  • Fils RSS d'AllAfrica
à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.